Mon poulet est marteau ! Quel drôle de titre, mais le pire, c'est qu'il est vraiment marteau mon poulet.

Comment ça me direz-vous ? Et bien, il m'a fallu un marteau pour briser la coque avant de pouvoir le manger.

Je réalise tout le temps mon foie gras en croûte de sel. Donc là, j'ai voulu essayer de réaliser la recette du poulet en croûte de sel.

Cette recette est extraordinaire. Le poulet est cuit en vase clos dans son enveloppe de pâte et garde ainsi son jus et ses arômes, conférant à la chair une saveur et un moelleux vraiment incomparables !

Il vous faut :
1 poulet fermier de 1,5 k environ
500 g farine
400 g gros sel
1 petit bouquet de thym
2 échalotes
3 gousses d'ail
Poivre

Sortez le poulet du réfrigérateur 1 h à l'avance. Poivrez-le généreusement à l'intérieur et à l'extérieur. Glissez-y les échalotes et les gousses d'ail pelées, ainsi que le bouquet de thym.

Dans un saladier, mélangez la farine, le gros sel et 15 à 20 cl d'eau. Pétrissez quelques minutes pour obtenir une pâte qui ne colle pas aux mains, en ajoutant, au besoin, un peu d'eau ou de farine.

Préchauffez le four à 210°. Farinez le plan de travail et posez la boule de pâte dessus. Étalez-la au rouleau en un grand disque (environ 45 cm de diamètre). Humidifiez les bords au pinceau.

Posez le poulet sur le dos, au centre du rond de pâte, et rabattez les bords pour le recouvrir. Pincez-les légèrement pur les souder. Mettez le poulet dans un plat, enfournez et laissez cuire pendant 1h30, sans y toucher.

Sortez le poulet du four. Brisez la croûte avec un marteau et dégagez le poulet. Découpez-le et servez chaud avec des pommes de terre sautées.

Vous pouvez récupérer le jus de cuisson mais attention c'est salé !